Les Usses prennent leurs sources à 950 m d’altitude dans les hautes combes humides du Plateau des Bornes, sur les communes d’Arbusigny et Le Sappey, et confluent avec le Rhône à Seyssel, après un parcours de 47 km.

Ces deux principaux affluents sont les Petites Usses et le Fornant, les autres affluents plus secondaires sont très courts.

Ce territoire couvre 310 km², sur 41 communes et 6 intercommunalités.

Le cours d’eau les Usses est l’un des rares en Haute-Savoie à garder une dynamique relativement naturelle dans la mesure où il y a peu d’aménagement. Seule la route départementale contraint les Usses et les Petites Usses.

 

Deux secteurs de gorges et les massifs rendent le linéaire moins uniforme.

 

Les Usses présentent un régime hydrologique de type pluvial à caractère torrentiel : des crues brutales concentrées entre septembre et mars, et des étiages estivaux sévères entre juillet et septembre. Les aquifères présentent de faibles capacité de stockage du fait de la géologique karstique et qui participent peu aux soutient des étiages.

IMG_0322

Situé au cœur de l’avant-pays savoyard, le bassin versant des Usses est un territoire rural caractérisé par une influence périurbaine de plus en plus importante. Sa situation proche de Genève et Annecy en fait un espace attractif qui est également bien desservit. L’habitat est dispersé dans les hameaux et les principaux bourgs se densifient de plus en plus : Cruseilles, Frangy, Seyssel et la Balme de Sillingy). Le territoire comptait 33 000 habitants en 2010.

L’agriculture est diversifiée même si l’élevage laitier pour les fromages est majoritaire. Il se concentre à l’amont pour la production de Reblochon et d’Abondance. La partie centrale du territoire est spécialisée dans l’arboriculture de pommes et poires de Savoie. A l’aval, on retrouve des prairies, des cultures fourragères sur les plateaux et des vignes.

L’économie locale est largement dominée par les activités agro-alimentaire. Mais il n’y a pas d’activités industrielles majeures, seulement 4% des entreprises dénombrent plus de 20 employés. Une grande partie de la population active travaille en dehors du bassin versant.

Le territoire jouit de sites naturels et de paysages remarquables qui procurent un attrait et permettent un développement certain pour le tourisme vert : les Massifs du Vuache et Musièges en son centre, le Mont Salève à l’amont et la montagne d’Age et Mandallaz au sud.

Illustration SMECRU