Les objectifs sont d’améliorer le ralentissement des écoulements de l’eau, de rouvrir certains secteurs en cours d’embroussaillement et d’augmenter la diversité des milieux humides. Pour cela, l’exutoire du ruisseau temporaire situé en amont a été redirigé pour qu’il se déverse dans la zone humide. Une mare d’environ 60 m² a été créée en faveur des espèces aquatiques. Et dans la partie avale de la zone, un secteur de marais a été rouvert moyennant la coupe de quelques arbres et le broyage de la végétation au sol. Ces travaux ont été possibles grâce à l’autorisation de l’ensemble des propriétaires concernés qui ont été contactés par le SMECRU et avec qui ils ont passé une convention.

Ces travaux sont financés à 80% par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, le Département de la Haute-Savoie, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et à 20% par la Communauté de communes Usses et Rhône.
Texte : Asters


Partager :
Illustration SMECRU